Comment voyager en Nouvelle-Zélande en famille

Un road Trip en Nouvelle-Zélande ne s’improvise pas, vous devez le préparer en conséquence

Si la Nouvelle-Zélande est un lieu de prédilection pour passer des vacances de rêve en famille, préparer son séjour par avance est on ne saurait plus conseillé. Le pays offre une telle diversité, tant en matière de découvertes que d’animations, qu’il serait peu avisé de ne pas s’y engager avec l’équipement adéquat. Arrêter un budget et essayer de s’y tenir est impératif !  Cette contrée sauvage ô combien accueillante, située dans le Sud-Est de l’Océan Pacifique, offre tant de possibilités que bien définir au départ ses préférences est primordial.

Un plan de route est tout aussi indiqué, pour connaître par avance les lieux où vous ferez escale, que de vous munir du minimum nécessaire à votre épopée. Sachant que vous pouvez traverser la quasi-totalité du pays par des moyens aussi divers que variés, il n’en demeure pas moins que pour effectuer un tel voyage en famille le mieux reste encore le camping-car. Nous y reviendrons car, après vous avoir alléchés par quelques destinations déjà abordées dans nos articles, survolons les différentes options qui s’offrent à vous.

Moyens de locomotions : Le bus est particulièrement favorisé sur les longues distances, via un réseau particulièrement bien déployé pour voyager dans les deux îles. Des arrêts sont prévus dans toutes les grandes villes de N-Z, auxquels des systèmes de paiement nommés Flexipass vous permettent d’accéder une année entière pour tous trajets qui vous intéressent. Par train la seule limitation est le Sud de l’île du Sud, qui n’est pas desservie comme celle du Nord par les 3 lignes : la Tranzalpine, la Coastal Pacific et la Northern Explorer.

Venons-en enfin au véhicule de location, qui vous permet d’opter pour l’autonomie, tant du point de vue découvertes que du temps à leur consacrer. C’est une option des plus pratiques, vous parcourrez les distances qui vous conviennent à votre rythme, d’innombrables points de chute étant aménagés, quel que soit votre itinéraire. Pour vous ravitailler, ou faire une courte halte pour toute autre raison, c’est un luxe que bien peu de pays aussi étendus vous réservent. Optez pour une assurance tous risques, avec assistance incluse. La Supercover présente de bonnes prestations, mais le loueur vous conseillera au mieux.

Moyens de règlements : Pour votre location mieux vaut opter pour le virement bancaire car, les règlements par cartes de crédit étant plafonnés sur 30 jours, ce moyen sera plus adapté que le prélèvement à distance. Ce serait trop bête de vous trouver bloqué si vous atteignez les limites imposées, tant  pour vos retraits qu’en ce qui concerne les paiements. Un détour par votre banque avant le départ ne sera pas peine perdue, que ce soit afin de vous informer des taux de change, des frais et commissions etc. Ces dernières s’appliquent pour toute transaction à l’étranger, des montants à inclure dans votre budget donc.

Parlons-en justement de vos dépenses car, une fois réglée votre location, vous aurez à songer aux coûts relatifs à vos repas mais également à ceux des campings : un point important à souligner est que les tarifs affichés sont par personne et non à l’emplacement. Étant entendu que la moyenne par adulte d’un camping standard vous vaudra 20 $NZ (6 à 8 si vous optez pour le rudimentaire), le calcul est simple à faire mais mérite d’en tenir compte. Des tarifs enfants s’appliquent en général aux moins de 15 ans, quant aux sorties ou attractions songez au forfait familial qui se pratique fréquemment en Nouvelle-Zélande.

Niveau organisation : Dès votre arrivée à l’aéroport vous aurez l’embarras du choix en matière de guides, avec des bons de réduction défiant toute concurrence. Etant donné le prix des attractions locales c’est à ne surtout pas dédaigner, de même que vous seront offertes gracieusement des cartes routières. Celles-ci demeurent cependant assez sommaires, pour s’orienter au mieux vous pouvez y remédier en vous munissant d’Atlas routiers bien mieux adaptés. La plupart des sites avec camping y sont répertoriés, toutes les librairies, stations essence… vous en proposeront, pour la modique somme de 30 $NZ.

Comme il vous est possible de vous poser gratuitement de-ci de-là à l’envie, tant que ça ne vous est pas formellement déconseillé, vous pouvez réaliser des économies substantielles. A condition de n’y passer que quelques nuits, en raison du manque de commodités nécessaires à disposition, vous pouvez squatter sur des aires de repos ou des parkings. N’hésitez pas à vous munir du gros guide en jaune et noir, qui répertorie tous les hébergements par ville (campings, hôtels…) Ce denier se trouve en distribution gratuite un peu partout : Offices du Tourisme, hôtels, aéroports.

Niveau manœuvres : La conduite se fait à gauche ! Pas de quoi en faire un drame mais, après avoir risqué un ou plusieurs face-à-face inattendus, vous apprendrez vite à vous y mettre. Réputés pour leur courtoisie, les néozélandais sont des gens détendus qui ne vous tiendrons pas rigueur d’un léger écart en l’occurrence. Prenez garde toutefois à vous montrer particulièrement vigilants en centre-ville, que ce soit aux intersections ou en vous engageant sur les ronds-points vous devrez redoubler d’attention. Les routes pour leur part sont plutôt bien entretenues et agréables à parcourir.

Par contre vous ne trouverez pas d’autoroutes comme partout en Europe, mis à part quelques quatre-voies qui encadrent les grandes agglomérations. Les highways rejoignent plutôt l’apparence des départementales montagneuses, où vous ferez tours et détours en dépassant rarement les 100 km/h. Dans vos prévisions songez à inclure des temps de trajets plus longs que d’ordinaire, d’autant plus si vous avez à tracter une caravane ou un camping-car. Les côtes abruptes seront longues à grimper aussi niveau carburant vous le sentirez passer. Le sans plomb dépassant les 2 $NZ, ce n’est pas de ce côté que vous économiserez.

Pour mieux vous imprégner des paysagez que vous aurez l’opportunité de traverser, chacun doté d’un charme incomparable, n’hésitez pas à visiter le site NZYourWay.com. Vous y trouverez bien des instructions pour agrémenter votre voyage !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s